JOURNÉES MÉDICALE DE THIES(JMT)

Le maire Talla Sylla a présidé devant le parvis de l’Hôtel de ville,  la 5e édition des journées médicales gratuites de la commune de Thiès- ville,   et fait sien le slogan :  « la santé des thiessois est une priorité du maire Talla Sylla ». D’ailleurs , il a été conforté par de nombreux intervenants dont  Babacar Mané, directeur de l’hôpital Amadou Sakhir Ndièguène. Celui ci a également loué les actions de Talla Sylla en tant que  maire mais aussi comme PCA son  l’institution, vu  son engagement  constructif au près du personnel, notamment , pendant   les périodes – troubles.

La Place de France sert de cadre ce vendredi et samedi aux Journées médicales de Thiès (JMT), deux jours de consultations médicales gratuites initiées par la mairie de Ville, sur le thème : « Diabète, alimentation et sport, l’équilibre vital ».

Coïncidant cette année avec le 5e anniversaire de l’accession de Talla Sylla à la tête de la mairie de Thiès, cette 5e édition des JMT a pour parrain feu Dr Sidibé, médecin engagé de son vivant pour la cause des enfants, des enfants de la rue notamment. L’évènement a vu l’intervention de médecins dans 14 spécialités, des séances de dépistages de maladies, des interventions médicales et dons de sang. Ainsi que des consultations et soins en néphrologie.

Ces journées de consultations médicales sont la preuve «  de notre détermination à participer activement et durablement au renforcement du système de santé de notre ville », a souligné le maire de Ville devant les professionnels de santé, les autorités et invités. Car il s’agit, note-t-il, de « diagnostiquer les maladies récurrentes qui affectent nos populations, sensibiliser ces populations sur certaines maladies et les amener à adopter un changement de comportement, permettre une meilleure prise en charge des besoins en santé des populations et faciliter l’accès aux soins de santé ».

Organisées en partenariat avec le ministère de la Santé, le Comité national de la lutte contre le Sida (Cnls) représenté par Dr Safiétou Thiam, l’hôpital régional Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès, l’université de Thiès, les associations de médecins, la Croix rouge, entre autres partenaires, ces journées médicales sont devenues « une véritable offre alternative et complémentaire (…) au district sanitaire local », se réjouit Talla Sylla qui insiste sur le besoin « d’accompagner les malades » afin de « lever le tabou : ‘je suis malade, j’ai honte de le dire’ ».

Il s’agit également, conclut-il, de « créer les conditions d’une nouvelle prise de conscience et permettre aux populations de vivre fièrement leur maladie, toutes les maladies dans la dignité, pour que l’Etat puisse mieux les prendre en charge dans ses différentes structures ».

https://www.youtube.com/watch?v=m7NUaJy3SjM&t=169s

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
28 × 11 =