http://www.maisonducitoyen.gouv.sn/#sectionb

 

Désenclavement numérique des territoires : L’ADIE va construire 45 « Maisons du citoyen »

Pour permettre aux citoyens d’avoir accès aux services de l’administration via le numérique, le chef de l’État dans sa volonté de rapprocher l’administration des administrés, a décidé de construire « Une maison du citoyen » dans chacun des 45 départements que compte le pays. Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre de cet ambitieux programme dénommé ’’Smart Territoire », l’Agence de l’Informatique de l’État, (ADIE) va démarrer dans la phase pilote, par la construction de 5 maisons du citoyen à Louga, Saint-Louis, Thiès, Kaolack et Fatick. Ces maisons pilotes vont ouvrir dès le mois d’octobre prochain. Selon le secrétaire général de l’ADIE, M. Alyoune Badara Diop, qui a bouclé sa tournée par la région de Fatick, « la maison du citoyen est une maison de service public qui, via le numérique, va permettre aux citoyens d’accéder plus facilement aux services de l’administration.

Le projet « smart territoire est l’une des cinq composantes du projet  » Smart Sénégal » (Sénégal Intelligent ». Ce projet est initié par le chef de l’État Macky Sall, en partenariat avec la coopération chinoise, pour « démocratiser l’accès au numérique à tous et pour tous les usagers », a fait savoir M. Diop. Dans chacune des régions visitées, le SG de l’ADIE a partagé avec les autorités administratives, les collectivités territoriales et les services techniques déconcentrés, les composantes du projet, afin de bénéficier « de leur soutien, leur implication, de leurs orientations afin de définir ensemble le contenu de la maison du citoyen, son modèle de gestion, de gouvernance, de pérennisation et son modèle économique », a t-il tenu à préciser.

Quelques avantages de la Maison du Citoyen

La maison du Citoyen pour contribuer au désenclavement numérique des territoires

L’usager est au cœur des préoccupations de l’Etat pour qui la principale fonction est l’amélioration des conditions de vie des populations.

« Passer d’une Administration de commandement à une Administration de service ».
Telle a toujours été la volonté du chef de l’Etat Macky Sall qui souhaite que l’Administration publique soit plus à l’écoute et plus proche des usagers.

Face à ces préoccupations, l’Etat du Sénégal a conçu le projet Smart Territoires.

Son objectif est d’améliorer l’accès aux services publics et d’impulser le développement territorial par l’utilisation du numérique.